Réfection du train arrière

Quelques semaines viennent de passer, après le plus facile il faut maintenant attaquer une des parties la moins noble du travail de restauration , le décapage de la caisse.

Le réservoir et son bâti sont démontés et , là, vue sur le train ar et la boite . L'état général est bon mais il fallait bien tout démonter la rouille commençait à pointer. Au départ je ne voulais pas, mais cela aurait vraiment été dommage car je pense qu'avec cette voiture nous devrions avoir un super résultat final.

C'est donc parti pour le décapage du caisson de réservoir , une bonne brosse sur la disqueuse fera l'affaire ainsi qu'une bonne lessive du bonhomme et des habits. Au vu des grandes surfaces à nettoyer la grosse brosse est idéale.

Comme vous pouvez le voir le train ar est légèrement oxydé. Je décide donc de le mettre en pièce en commençant par le sortir de la voiture.
La seule pièce que je ne démonterai pas sera les roulements de roues ar.
Ensuite, il faut enlever la boite et les cardans et en avant pour le décapage du reste et bien sur décapage du tout (n'est-ce pas laurent ?), nettoyage de l'extérieur de la boite de vitesse




 

Au chapitre des bonnes nouvelles , je suis désolé encore une , en recherchant la boite à air des carburateurs en vu de la préparation à la peinture, j'ai retrouvé une étiquette de vidange avec les indications suivantes :
vidange effectuée le 05 03 77
kilométrage 5570 kms !
Pour moi après tout ce que j'ai découvert dans la première partie de cette restauration je pense que ce doit être à peu près le kilométrage de la voiture !

Je ferai une autre parenthèse pour dire que la mécanique de cette voiture est un réel plaisir car elle reste très simple . Je ne suis pas pas un mécano hors pair mais je n'ai pas vraiment rencontré de difficultés

les triangles ar sont très corrodés

La dernière parenthèse sera pour remercier toutes les personnes qui sont venues visiter ce site que je construit avec le même plaisir que la réfection en "vrai" de la voiture . Je persiste à dire que maintenant cette étape est une partie intégrante d'une restauration , et que cela permet de partager encore plus le plaisir que l'on peut avoir.

Revenons à la boite de vitesse que j' ai décidé de ne pas ouvrir pour plusieurs raisons :

- si cette 1000 a réellement ce kilométrage , elle ne doit pas être endommagée
- l'huile que j'ai vidangée était vraiment propre et sans limaille (mais rassurez vous je mettrai de l'huile neuve )
- de toutes façons les pièces d'usure que j'ai en ma possession sont certainement plus abîmées, et des pièces neuves je n'en ai pas
- au pire, si elle est endommagée je la redemonterai et voilà tout!

La boite de vitesse est prête à être remontée sur le bloc , car je vais remonter le train ar avec le moteur directement dans la caisse .

 

 

 

le moteur est maintenant complet, les pièces de tôlerie décapées 

 

La prochaine étape sera donc la mise en peinture de tout ces éléments et le remontage du train ar dans la caisse.

étape précédente
étape suivante
retour sommaire